Actu / Débat

Pour les achats de Noël, privilégiez les commerces de proximité plutôt qu’Amazon

Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite pour les achats de Noël, les consommateurs sont invités à faire leurs emplettes chez leurs commerçants de proximité.

Malheureusement, les années se suivent et se ressemblent pour l’immense majorité des commerçants de proximité. Alors même que l’activité économique était déjà en berne sur les 10 premiers mois de 2018, la mobilisation des gilets jaunes depuis mi-novembre n’a pas arrangé les affaires des acteurs du commerce. 86% des « petits commerçants » ont d’ailleurs constaté un chiffre d’affaire en baisse, d’après les résultats de notre sondage exclusif, et parmi eux, 64% estiment que cette diminution se chiffre à plus de 20%, et 21% d’entre eux à plus de 40% ! D’où l’appel qui est lancé aujourd’hui pour privilégier les commerces physiques plutôt qu’internet, pour effectuer les achats de Noël.

achats de Noël
Faire ses achats de Noël en centre-ville, c’est aussi l’occasion de découvrir les marchés de Noël qui sont installés un peu partout à travers le territoire.

Un appel relayé également par la secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher. « Si on veut aider les commerçants à passer ce cap, c’est aussi à nous Français dans nos achats de Noël, de faire en sorte de descendre de chez nous et d’aller acheter dans la distribution, chez nos commerçants de proximité, chez nos artisans plutôt que de céder à la facilité de la grande plate-forme Internet internationale qui ne paie pas d’impôt en France », a-t-elle déclaré sur l’antenne de RTL, faisant notamment référence à l’ogre Amazon.

Pas de report sur le e-commerce

Si le trafic en magasin a été plutôt calme ces dernières semaines, les gros acteurs du e-commerce enregistrent de leur côté des taux de croissance records. Même si ces derniers se défendent de profiter de profiter d’un quelconque effet d’aubaine dû à la mobilisation des gilets jaunes. « Les gens attendent. Ils sont devant la télévision, sur les réseaux sociaux, mais n’ont pas la tête à consommer. Il n’y a pas d’effet de transfert des achats. Il y en aura peut-être, mais ce n’est pas le cas pour l’heure », a assuré Marc Lolivier, directeur général de la FEVAD (Fédération de la Vente à Distance), à Fashionnetwork.com. A moins d’une semaine de Noël, le moment est plus que jamais le bienvenu de soutenir les commerçants de proximité, en venant en magasin, ou même en achetant chez des e-commerçants indépendants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*