La fermeture des commerces remise en cause par des scientifiques !

Une récente étude du MIT vient de mettre en évidence le fait que si un espace est correctement ventilé, il « peut être exploité en toute sécurité même à pleine capacité ». Explications.

fermeture commerce

Et si les fermetures successives imposées aux commerçants depuis plus d’un an n’avaient pas de justification scientifique solide ? Comme les fédérations de commerçants ne cessent de le rappeler ces derniers mois, « le petit commerce » ne représenterait pas un risque sanitaire significatif, une récente étude vient aujourd’hui donner – au moins en partie – du grain à moudre à cette théorie. Les experts du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont ainsi créé un modèle pour calculer le risque d’exposition au Covid-19 à l’intérieur, analysé par nos confrères de L’Indépendant

Ce modèle prends en compte de nombreux paramètres : le temps passé à l’intérieur, la filtration et la circulation de l’air, l’activité respiratoire, les immunisations, le port du masque, et même les caractéristiques intrinsèques des nouveaux variants. En analysant les différentes données issues de ce modèle, les auteurs de l’étude mettent ainsi en évidence que la distanciation physique permet bien de se protéger des grosses gouttes, comme celles que l’on peut expulser lors d’un éternuement, mais elle serait en revanche inefficace face aux gouttelettes, alors que l’on est certain désormais que ce sont elles qui propagent le plus vite la maladie lorsque l’on respire, parle, chante… Pour les professeurs Martin Bazant et John Bush qui ont signé l’étude, la règle de distanciation physique « n’a aucune base solide scientifique », le risque étant d’après eux le même que les personnes se trouvent à 2 mètres ou à 20 mètres de distance.

Ventiler est la clé !

Autre donnée notable qui ressort de cette étude, l’importance de la ventilation. Les chercheurs du MIT expliquent ainsi que dans un espace mal ventilé, les gouttelettes ont tendance à remonter et à se propager dans l’espace confié, et ce même lorsque les personnes respirent à travers un masque ! Un espace correctement ventilé limiterait donc la propagation du virus. Selon les chercheurs, il peut « être exploité en toute sécurité même à pleine capacité ». Mais là encore, un autre paramètre entre en compte, à savoir que le temps passé dans un espace clos jouerait aussi un rôle clé sur la circulation du virus, y compris avec une bonne ventilation. Ce qui pourrait justifier la fermeture des bars, restaurants, cinémas, salles de sport… même si avec l’expérience des autres pays, on peut aujourd’hui voir qu’il est possible de rouvrir avec un protocole sanitaire adapté et une ventilation optimale.

Lire aussi : Pourquoi certains restaurateurs s’inquiètent de la réouverture ?

En revanche, rien ne semble aujourd’hui justifier la fermeture de commerces de proximité comme les boutiques de mode, de jouets, de décoration… où cette fois-ci le temps passé à l’intérieur reste dans la majorité des cas très limité. Quitte à améliorer la ventilation des magasins afin de favoriser le renouvellement d’air sain et d’où la nécessité de rouvrir les portes au plus vite !

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne