Faut-il faire les soldes des indépendants ?

Alors que les indépendants et les grandes enseignes s’écharpent depuis des années sur les dates de soldes, de plus en plus de commerçants affichent aujourd’hui leur volonté de s’affranchir – en partie – des dates officielles. Qu’en pensez-vous ?

soldes

Les années passent, et le même sujet revient continuellement sur la table des négociations : faut-il repousser la date de soldes d’été, et le cas échéant, quelle serait la date appropriée ? La fermeture imposée des commerces au mois d’avril et jusqu’au 19 mai, et l’impossibilité qui en a découlé de vendre à “prix normal” au cours du printemps, a remis cette problématique au centre des discussions. Mais a débouché cette fois-ci sur un report très limité, puisque les soldes d’été débuteront le 30 juin 2021, soit seulement une semaine plus tard que ce qui avait été décidé initialement. Et ce malgré le lobbying des fédérations de commerçants indépendants, qui n’ont cessé de réclamer un report à la mi-juillet. Une exigence restée lettre morte, tant les intérêts divergent entre d’un côté les grandes enseignes, dont le modèle économique est basé presque exclusivement sur les promotions à l’année, tandis que de l’autre côté une majorité d’indépendants (et certaines marques et enseignes tout de même) utilisent les soldes pour réellement ce qu’ils sont : un moyen de liquider les invendus en fin de saison.

Dans ce contexte, de plus en plus d’indépendants font part de leur volonté de ne pas débuter les soldes au 30 juin, mais seulement 1 à 3 semaines plus tard, tout en restant dans la légalité des dates officielles, mais sur un temps réduit. Avec une communication adaptée pour en faire un véritable évènement commercial. Qu’en pensez-vous ?

Seriez-vous prêt à repousser le démarrage des soldes dans votre boutique ?

Le cas échéant, quelle date de début serait la plus adaptée selon vous ?

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne